PROGRAMMATION 2021

8 h 15 à 9 h – Accueil et enregistrement des participants

9 h – Mot d’ouverture

Salon des exposants accessible toute la journée

9 h 15 – Les matériaux cimentaires alternatifs dans le concept de développement durable

Arezki Tagnit-Hamou, Université de Sherbrooke, Québec

Les changements climatiques que nous vivons actuellement nous amènent plus que jamais à revoir nos façons de faire au niveau industriel. En plus du transport, la grande majorité des gaz à effet de serre (GES) proviennent de la production industrielle. Toutes les industries doivent développer de nouvelles stratégies de production et de fabrication à moindres coûts comme avant, mais surtout à faible impact environnemental. L’industrie du ciment à elle seule est responsable de 5 à 8% des GES. Toute l’industrie du béton doit participer massivement et rapidement à la diminution de ces GES. Nous n’avons pas de temps à perdre. Les technologies et les solutions existent. Pour accélérer leur application il faut changer de paradigme, la mise à l’échelle et la normalisation.

Dans cette présentation nous allons mettre l’accent sur les matériaux cimentaires alternatifs au ciment portland. Le cas de la poudre de verre sera pris comme exemple.


10 h 15 – Cycle Terre Paris, de la matière au matériau 

Visioconférence
Paul-Emmanuel Loiret, Cycle Terre et Laboratoire de l’École d’Architecture de Versailles, France

Représentant environ 90% des déchets urbains, les déblais sont une réelle problématique pour les travaux de grande ampleur. Cycle Terre propose donc de réutiliser et de valoriser ces déblais non pollués pour la construction en terre crue de nouveaux quartiers du Grand Paris. Une histoire de la création de la filière de construction en terre crue en île de France à partir du recyclage des déblais de chantier du Grand Paris.


10 h 45 – Pause
Collations et breuvages

11 h 05 – La préfabrication en béton de chanvre

Visioconférence
Philippe Lamarque, Wall’Up Préfa, France

À travers la présentation du modèle « Wall’Up » développé sur le territoire de l’Île-de-France, l’utilisation et les formes d’intégration du chanvre sous différentes formes seront évaluées et commentées. L’intérêt des solutions de préfabrication dans le cadre de projets de construction résidentielle sera également discuté, ouvrant ainsi la réflexion sur l’applicabilité de ce modèle au Québec.


12 h – Dîner
Repas à base de produits locaux

13 h – Usage et abandon du réemploi depuis l’Antiquité : quelques références

Christophe Huon, L’Autre Campus, France

Le réemploi dans le bâtiment est une des solutions pertinentes à la crise actuelle de la matière. Pourtant, mis en œuvre depuis des milliers d’années, il nous apparaît souvent aujourd’hui comme une somme de contraintes difficiles (voire impossibles) à surmonter. Quelques ouvrages bâtis de notre passé nous permettront de survoler cette histoire mouvementée et de nous questionner sur la réelle modernité de l’humain du XXIe siècle…


13 h 30 – Stratégie de circularité dans la construction

Nicolas Bellerose, RECYC-QUÉBEC, Québec

Le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition génère des quantités importantes de matières résiduelles et les résidus de CRD comptent pour 28,3 % des matières éliminées au Québec, selon les données de caractérisation 2019-2020 de RECYC-QUÉBEC. Plusieurs stratégies existent pour rendre ce secteur plus circulaire et ont été mises de l’avant dans le premier Rapport sur l’indice de circularité de l’économie du Québec, dévoilé en mai 2021 par RECYC-QUÉBEC. Cette conférence mettra de l’avant les pistes à privilégier pour réduire l’impact environnemental de ce secteur ainsi que certains exemples concrets de ce que les entreprises et les citoyens peuvent faire à leur échelle.


14 h 15 – Pause
Collations et breuvages

14 h 35 – Initier et financer un virage vert dans son entreprise

Ronald Racette, Fonds Écoleader, Québec

Coordonné par le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) en collaboration avec le Centre québécois de développement durable (CQDD) et Écotech Québec, le Fonds Écoleader a pour mission d’orienter et de soutenir les entreprises québécoises dans l’intégration de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres.


15 h 05 – Marché et opérationnalisation des écomatériaux

Nicolas Séguin, NovEnviro Inc., Québec

Quels sont les matériaux écologiques actuellement disponibles sur le marché? Et quels sont les défis rencontrés pour opérationnaliser leur utilisation? À travers un état des lieux des matériaux de construction écologiques en Amérique du Nord et la présentation de certains de ces produits, le fondateur de l’entreprise NovEnviro mettra en lumière l’accessibilité actuelle des écomatériaux au Québec, les enjeux d’ordre logistique liés à l’approvisionnement et au stockage de ces matériaux, ainsi que les défis et pistes de solution de leur commercialisation.


16 h 10 – Pause
Collations et breuvages

16 h 30 – Transport vers le Parc régional du Mont-Ham

17 h – Présentation et visite de la vitrine des écomatériaux au Parc régional du Mont-Ham

Karine Thibault, Synergie Estrie, Québec
Frédéric Therrien, Parc régional du Mont-Ham, Québec

En juin dernier, après plusieurs mois de travail, l’équipe de Synergie Estrie de la MRC des Sources a dévoilé la toute nouvelle vitrine de démonstration des écomatériaux au Parc régional du Mont-Ham. Voulant mettre en valeur le potentiel des écomatériaux au Québec, on y retrouve une terrasse en dalles écologiques, une aire de jeux en caoutchouc recyclé et plus encore. La vitrine de démonstration des écomatériaux permet aux visiteurs de comprendre et de voir les avantages des matériaux innovants. Lors de cette intervention, vous pourrez visiter la vitrine des écomatériaux tout en apprenant plus sur le travail et les acteurs derrière cette initiative.


18h – Souper au Parc régional du Mont-Ham
Ambiance festive et conviviale, camion de rue, spectacle musical et feu de camp

20 h – Transport vers le Centre O3
7 h 30 à 8 h – Accueil et enregistrement des participants

8 h – Mot de bienvenue

Salon des exposants accessible toute la journée

Déjeuner-conférence
8 h 15 – Histoires d’architectures en bois

Jean-Claude Bignon, France

Le propos s’appuie sur des exemples glanés dans le monde, de l’Est à l’Ouest, de l’âge du bronze à l’âge du silicium. Il tente de montrer comment, en symbiose étroite avec son environnement, le bois, végétal sauvage, s’est transmuté en matériau de construction et matière d’architecture pour abriter les hommes, leurs besoins vitaux, leurs rêves insensés et les faire (co)exister avec le plus de joie possible.


9 h – Le développement de nouveaux produits en bois lamellé-collé destinés à la construction

Alexandre Morin-Bernard, Université Laval, Québec

Dans un contexte où l’on cherche à limiter l’empreinte écologique du milieu bâti et à valoriser les ressources locales, le bois s’est imposé comme un matériau incontournable dans le secteur de la construction. Parmi les produits de bois d’ingénierie, le bois lamellé-collé est l’un des plus fréquemment utilisés. Bien que traditionnellement composé de bois d’espèces résineuses, un regain d’intérêt pour les espèces feuillues est aujourd’hui manifeste, en raison de leurs propriétés mécaniques impressionnantes ainsi que de leur apparence noble et distinctive. Cette présentation abordera les enjeux liés au développement de nouveaux produits d’ingénierie structuraux à partir du bois d’espèces actuellement peu utilisées et présentant des propriétés mécaniques différentes de celles des espèces couramment utilisées en construction.


9 h 25 – Pause
Collations et breuvages

9 h 45 – Un bâtiment en paille, écrin du savoir-faire wallon

Visioconférence
Hervé-Jacques Poskin, Cluster Eco-construction, Belgique

Depuis sa conception jusqu’à sa réalisation, le nouveau bâtiment du Cluster Eco-construction est innovant et unique. À travers cette présentation, vous découvrirez les aspects essentiels de ce nouveau pôle de l’écoconstruction en Wallonie : financement, techniques utilisées, architecture et fonctionnement envisagé.


10 h 15 – Vers des bâtiments en béton de Colza

Visioconférence
Boubker Laidoudi, CODEM, France

Le CODEM (Construction Durable et Eco-Matériaux) est un centre technique dédié au développement de solutions basses carbone pour le bâtiment. Le CODEM est engagé, depuis de nombreuses années, avec les acteurs des filières de chanvre, de lin, de colza, et plus encore, pour le développement de filières industrielles de bétons biosourcés. Le projet BIP-Colza a pour objectif le développement d’éléments préfabriqués en béton de colza. Avec plus de 1 500 000 Ha cultivés en France, le colza est une ressource mobilisable importante pour le développement de solution en béton biosourcé. Deux lignes stratégiques fonctionnelles ont été suivies pendant ce projet : les blocs isolants et les blocs isolants-porteurs. Sur la base des préconisations des règles professionnelles de la construction en béton de chanvre, le CODEM et la coopérative agricole COOPENERGIE ont développé des formulations de bétons isolants similaires aux bétons de chanvre. Les résultats des études menées ont permis de formuler des bétons isolants de remplissage à minima aussi performants que les bétons de chanvre avec une analyse du cycle de vie et un prix amélioré. Aujourd’hui le projet est en cours de finalisation, avec des chantiers tests à venir et un industriel intéressé par le développement de produits pour l’habitat sous forme de blocs en ciment constitués d’agrégats à base de paille de Colza.


10 h 45 – Enjeux et opportunités de marchés pour la biomasse agricole et les plantes bio-industrielles

Snizhana Olishevska, Centre de recherche sur les grains (CÉROM), Québec
Geneviève Régimbald, Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), Québec

La production durable de matériaux de construction pourrait se faire grâce à l’utilisation de biomasse agricole et de plantes bio-industrielles. Qu’en est-il de la disponibilité actuelle et potentielle de ces matières premières? Cette présentation brossera le portrait des superficies actuelles, du potentiel de production et des tendances de marché de la paille de céréales, de canola et de soya, ainsi que des cultures bio-industrielles, telles que le lin, le panic érigé, le miscanthus géant et le saule à croissance rapide.


11 h 45 – Dîner
Repas à base de produits locaux

12 h 45 – Les matériaux à base de mycélium : une technologie de gestion de matières résiduelles qui revalorise tout sur son passage

Geoffroy Renaud, Mycélium Remédium Mycotechnologies, Québec
Alan Boccato, Mycélium Remédium Mycotechnologies, Québec

Des matériaux de construction faits à partir de mycélium, vraiment? Mycélium Remédium Mycotechnologies vous dira que oui! Lors de cette conférence, plusieurs aspects des mycomatériaux seront traités, dont les procédés technologiques que sont les mycomatériaux, l’intérêt que présentent les mycomatériaux dans un contexte de gestion des matières résiduelles en plus d’une caractérisation comparée entre les mycomatériaux et les matériaux conventionnels.


14 h 15 – Pause
Collations et breuvages

14 h 30 – Le CIMMS, tremplin du laboratoire à l’industrie

Jérôme Bédard, Carrefour d’innovation sur les matériaux de la MRC des Sources, Québec

Organisme à but non lucratif, le CIMMS offre des services de pilotage à l’échelle réduite aux entreprises qui souhaitent développer des procédés dans le domaine minier et des écomatériaux. L’organisme offre plusieurs services aux entreprises, dont un accompagnement technique, un service de banc d’essai, un service de pilotage ainsi qu’un service de formation permettant ainsi aux entreprises de déterminer la viabilité du processus.


15 h 15 – Économie circulaire et construction : lumière sur des initiatives et démarches innovantes

Hortense Montoux, Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire (CERIEC), Québec

Le CERIEC vous invite à découvrir des démarches visant à circulariser davantage le secteur de la construction pour en réduire l’empreinte carbone. Le CERIEC présentera son laboratoire d’accélération en économie circulaire appliqué au secteur de la construction, dont la mission est de démontrer, à travers des projets d’expérimentation innovants et cocréés avec les parties prenantes, comment intégrer puis généraliser des stratégies d’économie circulaire dans le secteur de la construction au Québec.


15 h 45 – L’architecture de fibre et de bois : 3 contextes, 3 expériences

André Bourassa, BGA Architectes, Québec
Laurie Lavallé, BGA Architectes, Québec
Dominique Gauzin-Müller, TERRAFIBRA Award, France (visioconférence)

En trois volets, des architectes présenteront un regard varié sur l’évolution de la profession avec les écomatériaux. Dans le temps et dans l’espace, nous aborderons :

Avec l’architecte Laurie Lavallée
Un retour d’expérience sur la planification et la construction d’un nouveau gymnase en milieu villageois : du contexte règlementaire, du langage architectural et des stratégies adoptées.

Avec l’architecte Dominique Gauzin Muller,
Un survol de projets présentés dans le cadre du récent concours Terra Fibra Award. Des projets aux lignes des plus innovantes, surprenantes, et réalisés dans le cadre d’une démarche résolument en lien avec le renouvellement des ressources.

Enfin André Bourassa,
Architecte maintenant à la retraite, et co-initiateur du Rendez-vous des écomatériaux, présentera sa récente expérience en lien avec le matériau qui pousse : le bois! Comment la forêt se trouve transformée, à quoi s’attendre, comment gérer ce magasin de captation de carbone, les surprises, la proximité, le fonctionnement de ce grand moment, une sorte de vendange forestière.


16 h 30 – Remerciements et mot de clôture

17 h – Cocktail de clôture
Boissons et bouchées

Vous souhaitez participer au colloque?

Participer au colloque